Jouissement de femme, ça excite les hommes ?

Accueil » Rencontres soft
Jouissement de femme, ça excite les hommes ?

Chose encore inconnue ou plutôt méconnue des femmes, le jouissement de femme ou la jouissance féminine, avec ses ébats, ses cris d’amour et ses cris de plaisir, fait tourner la tête des hommes et les excite encore plus lors des plants culs. En effet, lorsque la femme ressent de la satisfaction, l’homme en ressent aussi. Cela se fait automatiquement par le biais de l’expression du corps féminin et notamment des manifestations de la jouissance.

Ce qui est donc une chose anodine et inintéressante, voire presque imperceptible pour beaucoup, est peut-être ce qui manque à plusieurs couples. Ainsi, lors d’une relation intime, d’amour ou d’un simple plan à deux ou même à plusieurs, il faut être attentif aux réactions de la femme pour avoir encore plus de plaisir.

Entre le clito et la chatte

Il y a deux types de femmes : les clitoridiennes et les vaginales. Si les femmes clitoridiennes ressentent davantage de plaisir lorsque cet organe est caressé, les femmes vaginales ne jouissent que pendant un bon coït. Le jouissement femme dépend donc de son état de sensualité et de sensibilité. Heureusement, la grande majorité des dames sont clitoridiennes. Cela signifie que la jouissance est plus facile à atteindre si leurs partenaires savent y faire. D’un côté, certains hommes et femmes pensent que la jouissance féminine est un mythe. C’est peut-être parce qu’ils ne l’ont jamais ressenti.

Certains couples peuvent l’expérimenter tous les jours sans le savoir, et d’autres peuvent passer leur chemin tellement ils sont pressés. Mais il n’y a pas de quoi puisqu’un seul jouissement peut changer radicalement un plan sexe bien chaud en plan d’amour torride. Et un peu de tendresse et d’attention ne fera qu’augmenter l’excitation de la femme et appeler un autre jouissement encore plus intense. D’un autre côté, l’intensité du jouissement de la femme témoigne à quel point elle a pris son pied et à quel point le mec a assuré. Tit tac tic-tac … raison pour laquelle elle doit jouir. En plus, lorsqu’elle jubile ainsi, son mec jouit aussi. Et toutes les nanas n’attendent que ça. D’ailleurs, c’est ce qu’on veut tous?!

Pour que la femme jouisse

Les femmes aiment la douceur mais quelques fois, elles ont besoin d’une bonne dose de remontant, d’une bite bien bondée et d’un coup d’enfer pour être satisfaite. Elles adorent le cunnilingus, les touchers directs à la chatte et les gros engins. Mais ce n’est pas toujours ce dont elles ont envie… Il faut aller à l’aventure, à la découverte de son corps et exploiter toutes les zones érogènes, et ce, avant le plat de résistance. Outre les bisous, les caresses et les mots, pour une dame, l’excitation vient aussi du corps masculin. Ce n’est pas une simple question de regard, mais de contemplation, d’admiration et d’effet de surprise.

Aussi, lors des préliminaires, monsieur doit jouer de son corps pour faire monter les envies et non seulement surfer sur les amygdales. En même temps, le fait de se dévoiler et donc de montrer à quel point on est prêt, on a envie et qu’on veut passer un bon moment, se détendre et s’amuser, permet aussi de créer des sentiments de joie, de satisfaction et donc de plaisir. Mais le bruit de jouissement de la femme n’arrive que lorsqu’elle est en pleine extase. En effet, la femme peut ne jamais avoir jouie de sa vie, ou ne jouir que suite à un plaisir clitoridien, et ça, c’est encore toute une leçon.

Ce que les hommes désirent

Pour les hommes, cela est évident, ils brûlent d’envie dès qu’ils voient une meuf sexi. D’autres foisonnent de désir à la vue un nichon en l’air, un bon petit cul dans un jean moulant ou un corps de déesse dans une robe serrée. Rien que la vue du corps complètement dénudé, les différentes positions qui provoquent des poses alléchantes et excitantes ainsi que la souplesse suffisent à attiser le désir. Mais lors de l’acte sexuel, donc de la pénétration, ce qui les excite encore plus, et donc qui les poussent à chevaucher avec puissance et vigueur, c’est le jouissement de femme. Et les femmes ne souhaitent qu’une chose au lit : crier de toute leur force donc jouir inlassablement.

Il faut savoir qu’en dix minutes, elles peuvent jouir plusieurs fois, donc crier plusieurs fois. Bonne nouvelle alors, les deux genres s’accordent à ce sujet alors pourquoi s’en priver ? Sur le plan psychologique également, cela est même nécessaire pour que la sexualité se développe normalement. Et attention, le jouissement de l’homme n’induit pas forcément le jouissement de femme si le contraire est évident. Plus la femme bouge, plus elle se tord les doigts de pieds, plus elle crie, plus l’homme a envie. Ce qui va provoquer un déferlement de désir. Il n’y a qu’à essayer pour le savoir …

Dans la même catégorie