Les 5 bons conseils pour reussir une fellation ?

Accueil » Rencontres sexe
Les 5 bons conseils pour reussir une fellation ?

La fellation consiste à stimuler le pénis d’une personne à l’aide de la bouche, des lèvres et de la langue. Il s’agissait d’une pratique assez répandue dans toutes les cultures. On la retrouve dans tous les pays du monde comme l’Inde, le Pérou ou encore l’Italie. Elle est assez populaire du fait qu’elle donne une sensation agréable. Cette technique est souvent utilisée en guise de préliminaire avant l’acte sexuel.

La stimulation du pénis avec les mains

Pour réussir une fellation, il est conseillé d’employer les mains. Durant l’érection, la langue joue avec l’extrémité du gland et les mains peuvent caresser la verge avec douceur. C’est assez simple, mais les sensations seront assurées. Il est également recommandé de malaxer les testicules. Les effets seront tout simplement divins. Certains hommes adorent également que les femmes passent leurs mains sur le ventre ou encore les cuisses. Le mieux est d’écouter les envies de son partenaire, il pourra sans doute donner quelques indications sur ses préférences. Dans certains cas, les hommes préfèrent être actifs et préfèrent l’irrumation. Pour ceux et celles qui ne le savent pas, il s’agit d’une fellation dans laquelle l’homme effectue un va-et-vient de son pénis dans la bouche de son partenaire.

Essayez de nouvelles techniques de fellation

Sachez qu’il existe de nombreuses variantes de la fellation. On peut prendre comme exemple le deep throat ou gorge profonde en français, comme son nom l’indique cette méthode consiste à enfoncer le plus loin possible le pénis dans la gorge de la femme. Il faut faire attention, car des mouvements brusques peuvent irriter les tissus de la gorge. Pour éviter les risques, on vous recommande d’utiliser des sprays conçus pour anesthésier cette zone. On en trouve facilement dans les pharmacies ainsi que dans les sex shops. On peut aussi en commander dans diverses boutiques en ligne. Leurs prix ne sont pas vraiment élevés alors autant en acheter.

L’excitation grâce au prépuce

À l’extrémité du membre viril se trouve le gland. Ce dernier est recouvert par une fine membrane appelée prépuce. Il est très érogène, c’est-à-dire qu’il est très susceptible de provoquer une excitation sexuelle très intense. Il sera possible de le stimuler avec la langue pour une fellation réussie. Sachez qu’il existe des tutoriels disponibles dans les forums érotiques. On peut également visionner des cours en ligne pour réussir une fellation grâce à une vidéo. Pour ce faire, il suffit de taper les mots-clés adéquats sur un moteur de recherche. En seulement quelques secondes, on peut avoir de nombreux résultats.

Privilégier la fellation en douceur

Selon une récente étude, la plupart des hommes admettent apprécier les fellations en douceur. En d’autres termes, il est conseillé donc d’être tendre durant la felllation. Si possible alors, mieux vaut éviter les mouvements brusques ainsi que les morsures. Par exemple, lorsque vous essayez de faire le blowjob, ne griffez surtout pas votre partenaire. Il risque de ne pas aimer. Cependant, dans certains cas, on peut aussi alterner les mouvements frénétiques et la douceur. Cela procure souvent de multiples orgasmes. Le seul problème est que si la fellation dure plus de 10 minutes, la femme pourrait se fatiguer rapidement. En effet, cet acte demande beaucoup d’énergie.

Une hygiène irréprochable pour faire la fellation

Vous serez heureux de savoir que la fellation ne propage pas le VIH. En effet, ce dernier ne se transmet pas par la salive. Cependant, si l’homme éjacule dans la bouche de la femme, il y a de grandes chances que le sperme transmette des maladies infectieuses. L’homme doit avoir une hygiène intime impeccable pour la pratique de la fellation. Il doit alors tondre les poils, car ces derniers sont de véritables nids à bactéries. Par ailleurs, il doit aussi laver quotidiennement son pénis. Il peut utiliser du savon ou seulement de l’eau. Cela dans le but d’enlever les mauvaises odeurs. Ces dernières pourraient dégoûter son partenaire. Dans le doute de la présence d’une maladie sexuellement transmissible, il est conseillé de faire un dépistage chez son médecin.

Dans la même catégorie